Pauli-Jung

Physique quantique et psychologie des profondeurs : la question du rapport de l’inconscient à l’espace. De 1932 à 1958, W. Pauli, l’un des pères de la physique quantique, et C.G. Jung, le fondateur de la psychologie des profondeurs, collaborent pour trouver l’unité sous-jacente de l’esprit et de la matière. Dans certains états de conscience modifiée, des éléments de l’inconscient profond peuvent s’extérioriser et modifier l’espace dans lequel nous vivons. L’espace reflète alors la structure de l’inconscient que les deux savants qualifient de « neutre » ou « psychoïde », c’est-à-dire à la fois physique et psychique. A partir de plusieurs témoignages, nous décrierons le processus psychologique en œuvre, et la modification de l’espace et du temps (synchronicité) qui en résulte. Conférence animée par Bruno Traversi (docteur en philosophie, chercheur associé au TEC de l’université Paris V et à la Société Française de Psychologie Analytique), et Alexandre Mercier (Professeur de physique).

  • Vendredi 18 mai de 19h30 à 21h30
  • A MJC de Croix centre social, 93, rue Jean Jaurès, 59170, Croix (Nord)
  • Entrée gratuite, mais nombre de place limité à 30
Pour vous inscrire à la conférence : https://www.facebook.com/events/2008549906056444/